Bannière Réseau international d'écoles doctorales en sociologie/sciences sociales
Rechercher

Bienvenue sur le site du RéDoc

Bienvenue sur le site du RéDoc, réseau international d’Ecoles doctorales en sociologie/sciences sociales, créé par l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), avec l’appui de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF). Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Le RéDoc en chiffres c’est :

9 Universités d’été avec

475 chercheur.e.s juniors et

117 chercheurs seniors de

22 pays différents !

Présentation générale du RéDoc (AISLF)

L’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), qui compte 1700 membres et constitue la deuxième association internationale de sociologie en importance (après l’Association internationale de sociologie AIS/ISA), entretient depuis longtemps des rapports avec l’Agence universitaire de la francophonie (AUF).

Depuis quelques années, l’idée d’un partenariat plus rapproché a fait son chemin et notre effort s’est concentré sur la constitution d’un espace de formation doctorale international, en nous appuyant sur les filières de formation déjà existantes ou en voie de constitution , entièrement ou partiellement de langue française (les Ecoles doctorales partenaires).

Ce réseau francophone, conçu dans un esprit d’ouverture à d’autres langues, vise à développer la circulation des doctorant-e-s, des professeur-e-s, des connaissances et des cultures universitaires, notamment à favoriser les échanges Nord-Sud, en organisant, entre autres activités, des sessions de formation sous la forme d’Universités d’été (Lausanne 2010, Montréal 2011, Hammamet 2012, Aix-Marseille 2013, Bruxelles 2014, Brest 2015, Marrakech 2016, Strasbourg 2017, Ottawa 2018, Neuchâtel 2019).

Suivez-nous sur Facebook !

9e Université d’été du RéDoc à Ottawa, juin 2018

01

La dernière Université d’été du RéDoc a eu lieu au Canada à l'université d'Ottawa du 18 au 22 juin 2018 sur le thème :

« De l’observation à la production de connaissances : les médiations dans la recherche en sciences sociales», sous la responsabilité de Nathalie Mondain.

Le rapport de cette université :
disponible ici !